BIOGRAPHIE

 

INSTAGRAM

 

L’histoire commence  au début des années 2000, à Toulouse, ville natale de l’artiste, par des cours de dessin académique avec un professeur extraordinaire ;en paralèlle d’une formation en communication.

A vingt ans, avec une expérience quasi inexistante, on est plutôt naïf, l’artiste s’essaye pourtant à de grands formats, elle teste le mélange des lignes, des formes , des couleurs pour mieux les comprendre,  toujours timidement…

Influencée par l’immense Nicolas de Staël, et les constructions des géants de l’architecture high tech, Norman foster et Richard Rogers; très vite des immeubles modernes se glissent les toiles.

De chaque voyage , ont jailli de nouveaux tableaux, Le travail de recherche autour de l’architecture va durer 15 ans, le besoin de maitriser la ligne rarement courbe est si fort que l’artiste ne peut s’en défaire.

La technique évolue jusqu’à utiliser celle des graffeurs. La toile Shangai réprésente le mieux ce nouveau genre de toile.

En paralèlle Céline capture toutes les images qui lui semblent indispensables à la compréhension d’un lieu ou d’un moment.

Ces images, il y en a eu 2000 pour essayer de mieux percevoir sa ville d’adoption, Nice est ses nuances de bleu infinies, « plus le bleu est profond , plus il attire l’homme vers l’infini » (W.KANDINSKY)

L’envie de percevoir chaque détail a poussé l’artiste à aller vers une nouvelle technique, l’art numérique.

Son métier la communication digitale est lié intimement à cette nouvelle approche, l’ordinateur devient le nouvel outil.

Plus froid, plus intense et  plus complexe, celui-ci amène l’artiste à développer une autre perception, encore plus précise.

monaco
SOIREE ASF MONACO 2019